Les Courageux …

Janvier 2018

Les Courageux …

Tout a été déjà dit et commenté sur le sujet depuis hier et pourtant Le Premier Ministre Edouard PHILIPPE a présenté Mardi 9 Janvier 2018 un nouveau plan de lutte CONTRE l’insécurité routière, avec deux mesures phares : la limitation de la vitesse à 80 Km/h sur tout le réseau secondaire soit sur environ 400 000 kilomètres de routes, et la suspension du permis de conduire en cas d’utilisation du téléphone portable associée à un infraction.

Qui peut sérieusement s’opposer à l’objectif salutaire de diminuer le nombre de morts et de blessés sur les routes françaises alors que le bilan annuel remonte légèrement depuis 3 ans. Naturellement personne de sensé et de responsable.

D’où vient alors un malaise et une opposition majoritaire de l’opinion. Tout simplement, parce qu’en même temps, aucun plan POUR la sécurité routière n’a été présenté pour redresser la dégradation importante et continue de l’état des routes, pour terminer la neutralisation des points noirs routiers (combien en reste-t-il encore en France exactement ), pour effectuer les aménagements de sécurité nécessaires (tristement absents – il suffit de se rendre en Allemagne et dans l’Europe du Nord pour se rendre compte des différences),

En réalité, encore une fois et comme d’habitude, l’Etat et les Collectivités territoriales ont adopté les solutions de facilité, uniquement des mesures de répression sans aucunes positives, donc pas de contrat gagnant / gagnant. Après le matraquage fiscal sur le prix des carburants, les PV de stationnement du début d’année 2018 et demain les PV d’excès de vitesse qui vont s’accroître, cela devient insupportable pour les automobilistes Citoyens, victimes d’un véritable racket d’Etat. En réciprocité « républicaine », devraient être instaurés des PV pour irresponsabilité, incapacité à gouverner correctement la France …

Sous le couvert de la sécurité, l’oriflamme du Courage politique a été brandi. Mais malheureusement, c’est encore une fois une occasion manquée d’être vraiment à la hauteur d’un problème. Où est la « transformation » déclamée ?

Alexis de Tocqueville avait raison il y a deux siècles : « Les Français veulent l’égalité, et quand ils ne la trouvent pas dans la liberté, ils la souhaitent dans l’esclavage. ».

Qu’on l’admette ou non, le Peuple français est bien entré dans un « esclavage doux » (fiscal, règlementaire, moral, …), où tout devient répressif dans « notre cher et vieux pays », résultat de la transformation par les responsables politiques et les élites de notre Nation, la France République démocratique en oligarchie « totalitaire » éclairée ? où jamais le Peuple n’aura été autant « emmerdé » selon la formule normalienne de Georges Pompidou. Cela paraît sans limite …

 Michel MERCIER

Président Fondateur de l’Observatoire de la République

Michel MERCIER

Président de l'U.G.D ( Union Gaulliste pour la Démocratie ). Président Fondateur du mouvement politique LES REPUBLICAINS. Président Fondateur du think tank OBSERVATOIRE DE LA REPUBLIQUE. Secrétaire Fondateur du think tank EVOLUTIONWEB. Membre du Club du 21e Siècle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *